• Lucienne fait des affaires

      Ça s'est passé un après-midi où Selenz faisait faire leur traditionnel tour de table à ses rossignols. Un coton imprimé des deux côtés y faisait sa première présentation ; ses éléments biographiques connus relataient qu'il avait servi comme tenture dans son ancienne famille et avait déjà du être lavé de nombreuses fois, d'où son aspect assez souple pour une toile de coton. Il me séduisit suffisamment pour que je l'en débarrassasse. Il avait ce petit côté Lucienne auquel je ne sais résister.

    Trois Mélilots et un cou fin

    © Archives NR

      Plus tard dans l'après-midi on fit des essayages avec les trois Mélilots de Liseli et ça commençait à ressembler à une mercerie idéale, où on pourrait essayer plusieurs versions cousues d'un patron et décider si le jeu de la confection en vaut la chandelle en ayant une première idée des modifications à apporter. De nos essayages il est ressorti que tout le monde trouvait pénible le port de Mélilot col fermé (tension entre le bouton du haut et les épaules), et que sur moi quelques discrets plis de tension entre l'encolure et la poitrine se formaient, signe d'une pente d'épaule légèrement trop prononcée pour le patron.

      Comme cette chemisette doit être le patron de Deer & Doe que j'ai le plus aimé voir sur les gens, et que je venais juste de travailler sur une emmanchure kimono, je décidai sans surseoir de décalquer le patron au sein de ce cercle privé et d'y consacrer mon nouveau coupon.

      Modifications Mélilot 1
    - T40 jusqu'à la taille (je fais pile un 40 D&D à la poitrine et à la taille, avec un bonnet C)
    - Taille réhaussée de 2 cm (insérez ici un soupir de contentement d'Althea)
    - Jonction entre T40 et T42 entre la taille et les hanches, en atténuant légèrement le galbe de la courbe.

      L'imprimé géométrique n'était pas tout à fait perpendiculaire et il a fallu sacrifier l'alignement horizontal des motifs au profit du vertical.

    Trois Mélilots et un cou fin

     Mélilot 1

    Trois Mélilots et un cou fin

    Mélilot 1 col relevé pour mieux discerner les tensions

      J'ai testé le côté droit avec des coutures surfilées à 0.5 cm de marge, et du côté de la poche la couture anglaise de 0.5cm préconisée dans les instructions, parce que je me demandais à quel point une couture anglaise dans la petite courbe sous le bras allait restreindre l'ampleur des mouvements (oui là on parle de faire mal aux mouches mais je sais qu'il y a des sadiques qui trainent dans le coin). Réponse : je sens légèrement la différence en tendant les bras vers l'avant mais c'est clair que si j'y pense pas, bah, j'y pense pas.

    Trois Mélilots et un cou fin 

    Mélilot 1

      Esthétiquement le col original est ok, charmant même, mais niveau sensation sa tension exerce une pression inconfortable sur le devant du cou. L'agrandissement des hanches au 42 était inutile puisque cela se solde juste par un bec de part et d'autre.

    **********

      Après cette mise en jambe, et inspirée par la récente sortie de la jupe Agave (mon modèle préféré de la nouvelle collection) je décidai de faire dans la virtuosité et de tenter dans la deuxième moitié du coupon une Mélilot réversible afin de ne point gâcher ce double imprimé.

      Modifications Mélilot 2
    - T40 partout en atténuant légèrement le galbe de la courbe entre la taille et le bas.
    - Taille réhaussée de 2 cm
    - Extrémité médiale des épaules devant et dos réhaussée de 0,5 cm, milieux dos et devant réhaussés de 0,3 cm.
    - Creusement de la courbe d'encolure de part et d'autre des épaules.
    - Allongement du pied de col et du col de 2 cm en conséquence.
    - Ajout d'une patte de boutonnage cachée pour le pan auquel sont cousus les boutons.

      Là encore, du col je n'ai entoilé que les pièces extérieures de la face à motif géométrique. Je n'aurais d'ailleurs pas essayé le col réversible si le tissu avait été plus épais. Les coutures d'assemblage sont rabattues et j'ai tout de même gardé l'ourlet contrastant que je ne trouvais pas laid parce que je n'avais pas envie de m'embarquer dans une pose de biais.

    Trois Mélilots et un cou fin

     Mélilot 2

    Trois Mélilots et un cou fin

    Mélilot 2

      Sur cette version la couture d'épaule a tendance à plissoter au niveau du creux anatomique, a priori davantage à cause de la substitution de la couture anglaise par une couture rabattue que de l'ajustement de l'encolure.

    Trois Mélilots et un cou fin 

    Pinces poitrine de Mélilot 2 : nature à gauche avant d'être plaquée à points invisibles au tissu comme à droite.

    Trois Mélilots et un cou fin 

    Mélilot 2

    Trois Mélilots et un cou fin

    Mélilot 2

      Eh beh ça fonctionne on dirait.  Le col contient maintenant juste ce qu'il me faut d'aisance et il me reste une petite tension à l'épaule et au bras. Une guigne, mais la prochaine Mélilot, encore virtuelle et possiblement faite de ce fameux satin enduit spoonflower destiné à quelque chemisier mignon de ce genre, pourrait contenir comme ultime ajustement un décalage de la courbure d'épaule d'1cm sur le côté et un agrandissement d'un chouille du bracelet.

    Trois Mélilots et un cou fin

    Mélilot 2 / Mélilot 1 après traitement azurant

      Comme convenu, Mélilot 1 a rejoint le placard de Liseli puisqu'il semblerait que cette créature ait été conçue avec le buste d'un mannequin cabine Deer & Doe ; je suis un peu jalouse parce que je préfère la couleur et l'espacement (6 cm) des boutons que j'ai mis sur la sienne à ceux de la mienne (7 cm).

      Et la prochaine fois je devrais reparler de ce pantalon vert et du coupon bleu trop généreux qui lui donnera suite dans les aventures du jean de base.


  • Commentaires

    1
    Marie
    Lundi 29 Avril à 07:22

    Ce billet est d'utilité publique (pour mon patron Mélilot qui attend patiemment dans l'armoire), merci :) Et le côté fleuri du tissu *cœurs dans les noeils*

      • Mercredi 1er Mai à 10:56

        Ah ouais ? J'aime bien le côté fleuri mais c'est celui à motifs géométriques qui a ma préférence.

    2
    violette
    Lundi 29 Avril à 11:37

    wahou une chemise réversible ! j'imagine même le moment de retourner le tout ! a  moins que ce ne soit le tissu qui est réversible ?

    j'aime beaucoup ton blog même si je ne visualise pas tout ce que tu écris ;) 

      • Mercredi 1er Mai à 10:56

        Non, pas de retournement alambiqué, c'est bien le tissu qui était imprimé différemment des deux côtés !

    3
    corinne
    Lundi 29 Avril à 18:06

    Bonjour, et bien, pour une réussite, ça le fait même en double ou peut-être encore en triple. J'aime beaucoup le coté vieillot suranné du coté fleuri, Bravo pour cette prose qui ne s'affaiblit pas. Et j'attends avec impatience de lire la biographie du jean.

    4
    Mardi 30 Avril à 16:20

    Wahou, une chemise réversible ! c'est la première fois que je vois ça ! Mais ça marche, même au niveau de la pince poitrine et de l'ourlet.

    OK, le tissu pique un peu les noeils mais comme j'ai une version équivalente en rouge, j'éviterai pudiquement le sujet.

    Et c'est malin, tu m'as redonné envie d'une mélilot dans le joli tissu prévu pour une FBYKI ...

      • Mercredi 1er Mai à 13:21

        T'as le droit, mais je veux voir cet ajustement d'encolure !

    5
    Liseli
    Lundi 6 Mai à 12:39

    Merci encore pour cette chemise! Par contre c'est malin, tu es jalouse des boutons et je suis jalouse du double-face!

    Et puis non, je ne suis pas un mannequin cabine Deer&Doe, en tout cas pas en taille 40! Je suis pile en 38 à la poitrine et à la taille mais mon patron était décalqué en 40 parce que je faisais pile un 40. Et je pense que je fais moins d'un bonnet C... mais j'ai toujours pas compris ces histoires de bonnets et ça me frustre toujours autant que les marques de patron de couture donne les mesures poitrine en bonnet plutôt qu'en mesure sur et sous poitrine.

    Si tu préfères celle que tu m'as passée, on peut toujours refaire un échange, voire je peux te la rendre. En tout cas, pour les photos portées, c'est ici.

      • Vendredi 10 Mai à 11:16

        C'est aussi mon intime conviction que tu fais plutôt un bonnet B. Je verrais à la fin de la saison pour un éventuel échange, le temps de voir si je suis plus sensible au confort ou à l'allure des boutons !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :